nyroBlog
Bannière NyroBlog, par Dal's
Image par Dal's - ?

Tag : Los Angeles


Mes conseils pour progresser en anglais

Voilà bientôt 10 mois que je suis à Los Angeles. Comme je l'avais déjà dit 2 mois après mon arrivée ici, j'ai beaucoup progressé. Et encore plus maintenant.

Comme j'étais vraiment mauvais avant, je vais essayer de résumer toutes les étapes qui m'ont permis d'avoir le niveau que j'ai actuellement. Alors bien sûr, je suis très loin d'être bilingue -il faut 10 ans en immersion pour ça, et encore...-, mais je comprends les gens et je me fais comprendre : l'essentiel !

De plus, durant tout mon cursus scolaire, j'ai toujours eu des problèmes en langue. Des professeurs trop peu intéressant au collège, des textes et sujets barbants, rien qui m'a attiré dans cette langue. Les beaux discours des professeurs qui rabâchent -pas forcément à tort- que l'anglais est indispensable n'y faisait rien. Je n'ai jamais été bon pour apprendre par la théorie, mais j'ai toujours préféré la pratique : Learning by doing. Et pratiquer l'anglais en répondant à une cassette, ce n'est pas des plus sexy quand même...

Les bases

Avant toute chose, il est indispensable d'acquérir les bases de langue : comment conjuguer un verbe, quels sont les pronoms personnels, comment sont formées les phrases. Pour ça, l'école a quand même réussi à m'inculquer ça. Il faut dire que l'anglais n'est quand même pas très compliqué de ce côté là. les verbes au présent simple sont toujours pareil sauf pour la 3ème personne, la tournure des phrases ressemble beaucoup au français. Et si vous utilisez des questions ou du passé, l'utilisation du verbe do pour les verbes réguliers suffit.

Approfondir ces bases

Les bases s'acquièrent rapidement et simplement. Mais il va falloir rapidement emporter un certain bagage linguistique qui s'acquiert un peu plus difficilement. Là encore, il n'y a pas de secret, et si, comme moi, vous avez manqué le coche à l'école, je vous conseille ce livre : L'anglais correct pour les nuls. Derrière ce titre, se cache un livre qui commencera par vous raconter d'où vient la langue, comme elle s'est créée. Chose qu'on ne nous apprend pas à l'école. De plus, n'ayez pas peur, si vous n'y connaissez pratiquement rien en anglais. Comme je l'ai dit, on raconte l'anglais plus qu'on ne l'enseigne. C'est donc une approche beaucoup plus ludique. Dans les premiers chapitres, il y a très peu d'anglais. L'introduction de la langue n'intervient que plus tard, petit à petit, au fil des pages.

A la fin de ce livre, vous aurez en tête une très bonne idée de comment s'exprimer en anglais. Vous aurez acquis les bases, un bon paquet de vocabulaire et serez prêt à réellement pratiquer la langue.

Pratiquer la langue 

Une chose sur laquelle les enseignants ont toujours insisté, c'est que la pratique est indispensable. Autant pour progresser que pour conserver les acquis. Et encore une fois, ce n'est pas à l'école qu'on pratique la langue. Depuis que je suis ici, je me suis rendu compte qu'une langue se décompose en 4 parties : la lecture, l'écriture, la compréhension orale, l'expression orale. Il est évident qu'ils vont 2 par 2, et que progresser dans l'un fera automatiquement progresser dans son binôme, et toujours un peu aussi les 2 autres. Je vais donc décomposer ces 4 processus. Je les ai ordonnés dans l'ordre, du plus facile ou plus compliqué à acquérir. 

La lecture

Vous aurez déjà commencer cette étape en lisant le livre indiqué plus haut, mais cela n'est absolument pas suffisant. Le problème avec le livre, c'est qu'il mélange français et anglais. C'est beaucoup plus facile de le lire, mais le cerveau n'est pas complètement immergé dans un environnement anglophone. L'acquisition du vocabulaire est donc plus difficile, car elle va se faire par association avec des mots français. Il est beaucoup plus intéressant -du moins, pour moi, c'est comme ça que je le ressens- d'apprendre par association avec des images ou des idées. Bien sûr, ces images ou idées vont aussi avoir une transposition dans votre langue natale, mais l'association à une image est plus facile à retenir. J'en veux pour preuve ces génies qui font des calculs immenses en quelques secondes. A la question "Comment faites-vous ?", tous répondent à peu de choses près la même chose : "Je visualise les chiffres" ou "Je me raconte une histoire".

Donc pour en revenir à l'anglais, il faut lire de l'anglais -étonnant, n'est-ce pas. Mais que lire ? La réponse qui viendra à tout le monde est un livre. Alors oui, lire des livres anglais fonctionnent très bien. Même s'il est difficile de tout comprendre, il est possible de jongler avec un dictionnaire si vraiment c'est indispensable. Mais il faut l'éviter au maximum je pense, encore une fois pour éviter ce processus d'association avec le français. Pour ma part, j'ai déjà lu 3 livres de Dan Brown -l'auteur du Da Vinci Code- sur les conseils de mon frère et j'ai adoré. C'était vraiment difficile au début, mais du moment qu'on comprend l'ensemble de l'histoire, ce n'est pas grave. Je n'ai pas absolument tout compris les phrases et les mots, mais j'ai beaucoup améliorer mon vocabulaire en lisant ces livres.

Mais lire un livre est souvent intimidant. Ou on peut ne pas trouver quelque chose qui nous intéresse. Alors pour ça, j'ai trouvé un remplaçant, et là, vous ne pourrez pas dire qu'il n'y a rien pour vous : internet. Vous avez surement une passion, un centre d'intérêt quelconque et qui peut se trouver sur internet. D'ailleurs, il est possible que vous lisiez déjà à ce propos sur internet, mais en français. Changer vos habitudes, et lisez donc en anglais ! Pour ce faire, direction google.com et commencez à chercher. Attention, il est fort probable qu'il soit encore en français. Pensez à cliquer sur Google.com in English. Pour rechercher en français, utiliser google.fr. Et là, libre à vous de faire preuve d'imagination pour trouver des sites qui vous intéresse. Une fois trouvé, ajouter le à vos marques-page ou mieux, utiliser les RSS s'il en dispose !

L'écriture

Maintenant que vous savez comment se compose une phrase anglaise, que vous avez acquis du vocabulaire, il faut penser à écrire. Là aussi, il va falloir se forcer à écrire, et ce n'est pas forcément facile au début. Une solution simple si vous rédiger un blog : traduisez simplement vos billets. Ainsi vous n'aurez pas d'horror vacui en commençant. C'est ce que j'ai commencé à faire il y a peu de temps. Si vous ne tenez pas de blog, pourquoi ne pas en commencer un ? Ou bien essayer de vous rendre sur des forums et de poser des questions sur les sujets qui vous intéressent, de répondre à d'autres. Dans le même temps, vous devrez lire aussi, donc c'est tout bénéfice. Attention par contre à ne pas aller sur des forums où le langage SMS et abrégé est de mise. Si c'est le cas, fermer le site et trouvez-en un autre.

Et si vous ne trouvez toujours pas votre bonheur, essayer de faire la connaissance d'un anglophone passionné par la même chose que vous et échanger par email. Et sinon, je suis un peu à cours d'idée là. Si vous en avez d'autres, n'hésiter pas à partager.

La compréhension orale

On passe maintenant au second couple d'apprentissage. Et là, ça devient du sérieux ! En effet, quand avec la lecture ou l'écriture, on a tout le loisir d'utiliser un dictionnaire ou de relire quand l'on est pas sûr de bien avoir compris, c'est impossible dans la vraie vie. Il existe des solutions multimédia qui permettent d'apprendre l'anglais. Je n'ai jamais testé, mais je pense que ma réaction serait la même qu'à l'école : boooooooring...

A la place, je vous propose plutôt de regarder des films, des séries ou n'importe quoi d'autre. Si besoin, vous pouvez vous aider des sous-titre. Attention, là encore, évitez à tout prix les sous-titre en français ! Avec le texte en français, vous vous focaliserez dessus et n'écouterez même pas les acteurs parler. Avec de l'anglais, vous entendrez en même temps ce que vous lirez, et donc vous apprendrez plus facilement : le texte correspond exactement au paroles ! Si cela vous fait peur, commencez par des films que vous avez déjà vu, que vous connaissez. Vous n'aurez donc pas de problème pour comprendre l'histoire.

Les séries ont l'avantage d'être pour la plupart du temps facile à comprendre et sont assez court. C'est donc un bon point pour commencer. Mais il est moins évident de trouvez les sous-titres. Si vous pouvez vous passer des sous-titre, un bon plan : les sites des chaînes US propose en ligne les derniers épisodes gratuitement : la Fox pour les Simpsons, Bones, Prison Break, ABC pour Lost, Ugly Betty, Desperate Housewife, Grey's Anatomy et NBC pour Urgences, Heroes, Scrubs (les listes ne sont pas exhaustives !)

Si vous avez des chaînes anglophones chez vous (via internet par exemple), vous pouvez aussi regarder des programmes qui vous intéresse ou les news. Les news sont par contre très difficile au début, car il parle la plupart du temps très vite. Ne vous inquiétez pas donc si vous ne comprenez pas tout au début, c'est normal.

Tous ces exercices vont vous aider à développer votre oreille qui vous permettra de différencier les mots lorsque quelqu'un vous parlera et de vous exprimer. En effet, comment parler si on ne sait pas comment prononcer les mots ?

L'expression orale

Stade ultime de l'apprentissage d'une langue, l'expression orale est le point le plus difficile à acquérir. Et là, j'avoue ne pas avoir vraiment d'autres solutions que de partir en immersion dans un pays anglophone, pour un minimum de 3 mois. Au début, les gens vous comprendront très mal, vous devrez sans doute écrire les choses pour vous faire comprendre, mais à force de pratiquer, vous progresser, c'est évident. Et puis les gens sont pour la plupart du temps très compréhensifs, et vous corrigerons même pour vous faire progresser. C'est d'ailleurs une chose qu'il faut demander aux gens. C'est en effet un très bon moyen pour apprendre, c'est bien connu.

De plus, la question se pose de partir tout seul ou à plusieurs. Là encore, il est beaucoup plus intéressant de partir seul, pour être complètement immergé dans le monde anglophone. Si, pendant mon stage, j'avais été avec des français les soirs et les week-end, j'aurai beaucoup moins progresser car nous aurions sans doute parler français. Depuis que je suis ici, je n'ai parlé français que très rarement : quelques coups de fils en France, des rencontres avec des francophones, et depuis quelques temps, un nouveau graphiste français.


Mon expérience

J'ai donc décris les moyens techniques que j'ai utilisé pour progresser en anglais, et j'espère qu'ils seront utiles à quelques uns. J'ai décris les étapes de l'acquisition dans l'ordre le plus simple et facile, mais cela n'a pas été du tout mon cas. J'ai commencer par le livre indiqué plus haut offert par mon petit frère -qui se moquait de moi d'ailleurs, mais qui veut quand même le lire-, puis je suis parti à Los Angeles, continuant de le lire dans l'avion. Puis j'ai donc du faire face à toutes les facettes de la langue en même temps. Cela a été difficile au début, mais je n'en suis pas mort. Si je ne serai pas parti, je n'aurai jamais atteint le niveau que j'ai actuellement. Encore une fois, le niveau que j'ai n'est pas celui d'un bilingue. Mon accent est terriblement français. Je fais encore des fautes ; beaucoup moins, mais ça m'arrive. Mais maintenant, je me rends compte, et me corrige tout seul. Au final, je comprends les gens : je ne comprends pas tout le temps absolument 100% des mots qu'ils disent, mais je comprends le sens général de la phrase.

C'est aussi un mécanisme important à comprendre. Il n'est absolument pas indispensable de comprendre tout pour comprendre l'idée d'une phrase. De plus, la compréhension de cette phrase permettra peut-être de comprendre le sens de ce que l'on a pas compris. Vous suivez l'idée ?

Enfin, pour revenir sur l'apprentissage visuel et non par association français, j'ai remarqué un phénomène intéressant. Il m'arrive des fois de lire un texte en le comprenant parfaitement, mais il m'est impossible de le traduire en français. Je l'ai compris dans le sens où je visualise ce qui y est dit, mais je ne peux pas le traduire directement en français car je n'ai pas les mots français pour cette image que j'ai. Même chose quand je parle. Je sais le dire en anglais, mais impossible en français... Bon, un petit paragraphe quelque peu bizarre, je vous l'accorde, mais je tenez à partager cette expérience. Cela vous est déjà arrivé ?


J'en ai donc terminer avec ce billet qui me tenait à coeur. Autant pour partager mon expérience et peut-être en aider certains que pour me forcer moi-même à continuer à pratiquer une fois que je rentrerai, pour ne pas tout perde.

Des choses à ajouter ? Des expériences à partager ? Les commentaires sont là pour ça.

Chips, Twix and Mix

It was long time since I didn't make a post like this one. And it's also the first one in English. Basically, I just put some info and links without any orders. So it's possible that some of theme are old...

  • Android grows up pretty well. We can except the first real phone soon
  • Facebook Connect will allow to add a social dimension to your website
  • Firefox came out in version 3 RC1. The RC2 should come soon. If everything goes good, the finale version should come by the end of June
  • Google changed his favicon. Do you like it? I do
  • jQuery released 3 minor versions in a few time (1.2.6 at this time). They're working in the version 2 which is coming soon; a new version of the website will be done, a new logo and maybe the first final release of jQuery UI
  • TinyMCE did the same, to fix many bugs. Right now it's the version 3.0.8

And some personal news, no reasons:

  • The Lakers won yesterday the West Conference, it's official. First of the season, First of the playoffs, and the MVP for Kobe Bryant. They only have to win against the Celtics from Boston and they'll get everything this year
  • My internship by Fluidesign ends in more than 1 month
  • NyroModal was downloaded more than 2'000 times, the homepage was saw by more than 20'000 uniq visitors! A post is in preparation about that
  • After some problems in the server of Amenothès, I decided to but my own dedicated server when I'll come back in France. If somebody has some good URLs or infos about the installation or configuration of Postfix, SpamAssassin, ClamAV or anything else which could be useful, don't hesitate to write a comment! I'll take a debian to play as I want with it

Version française de ce billet

Chips, Twix et Mix

Cela fait un petit moment que je n'ai pas écrit un billet du genre. Il est donc possible que certains de ces infos soient un peu vieilles...

  • Android évolue toujours mieux. On peut espérer le 1er vrai téléphone bientôt
  • Facebook Connect permettra d'ajouter une dimension sociale à vos sites
  • Firefox a sorti en version 3 RC1. La RC2 ne devrait pas tardé, et si tout se passe bien, la version finale devrait sortir fin juin.
  • Google a changé sa favicon. Vous trouvez comment ? Moi j'aime bien.
  • jQuery a sorti 3 version mineures en peu de temps (1.2.6 à l'heure actuelle). Mon petit doigt me dit qu'il travaille sur la version 2 qui sortira bientôt, en même temps qu'une nouvelle version du site, d'un nouveau logo et de la 1ère version final de jQuery UI
  • TinyMCE en a fait de même, pour fixer des bugs. Version 3.0.8 actuellement

Et puis un peu de news perso aussi, il n'y a pas de raisons :

  • Les Lakers ont remporté hier la conférence West, c'est officiel. 1er de la saison, 1er des playoffs, et le MVP pour Kobe Bryant. Plus qu'à gagner contre les Celtics de Boston et ils auront tout eu cette année.
  • Mon stage chez Fluidesign se termine dans un peu plus d'un mois. Ensuite j'ai encore 3 semaines ici à faire le touriste. Si une envie de Cali vous prend (et qu'on se connait, c'est un minimum), des options sont possible ;)
  • NyroModal a été télécharger plus de 2 000 fois, la page du projet vue par plus de 20 000 visiteurs uniques ! Un billet sur le sujet est en préparation
  • Suite à des problèmes sur le serveur d'Amenothès, j'ai décider de me prendre un petit serveur dédié à mon retour en France. Si quelqu'un a des bonnes adresse ou des infos sur l'installation et la configuration de Postfix, SpamAssassin, ClamAV ou quoique ce soit qui me sera utile, n'hésitez pas ! Je vais prendre une debian vierge histoire de m'amuser comme je veux.

English Version of this post

RoadTrip Report 4/4 : 05/06 - Bryce Canyon, Zion, and Las Vegas

As my brother came with a friend for a 2 weeks road trip around California and neighborhood states, I traveled with them for 4 days. 4 days to run on sunny roads, between deserts and mountains. 4 days, 4 posts.

Last day on the roads for me. Wake up smoothly at 8am to go soflty in Bryce Canyon Park and stop at many points of view. We're going to the last points, the higher which is far away. I didn't think the park was too big. In the road we're seeing many Mules deer. Once we're at the last point, we're eat breakfast with a gorgeous view. It's a little bit cold; we're at almost 8'000 feet. Then we're going back in the way by stopping in other points. We saw again some squirrels. There isn't too much to tell here. It's a beautiful park and all the points of view are different; each one offers a new view and a new particularity.

Mule Deer in Bryce Canyon Breakfast at Bryce Canyon View at Bryce Canyon Squirrel in Bryce Canyon Squirrel in Bryce Canyon Hoodoo in Bryce Canyon Hoodoo in Bryce Canyon View at Bryce Canyon View at Bryce Canyon View at Bryce Canyon






What a view! The vivid orange colors or gold form the Hoodoos -the verticals rocks- and the sun which enlightens everything in a magnificent contrast: orange from hoodoos, gold from rocks, green from trees, blue from the sky. I loved it. Amazed. I shoot many and many photos. As we planned last day, we're goind to the Sunset point to hike for 1 hour inside the canyon to see it in another way.

The way we're using is very abrupt, and go down in hair-pin curve in the gorge which going more and more narrow. The more we're goind down, the cooler. It's pleasant. It's weird to see some bigs trees are here in the middle of the gorge. Then we're leaving the gorge to arrive in larger place above trees and hoodos. The way going down slowly now. Once we're arrive at the bottom, we're using an other way to come back which is less abrupt. Here are the photos from the "l'expédition" inside the canyon:

Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon View at Bryce Canyon View at Bryce Canyon View at Bryce Canyon View at Bryce Canyon






It's almost 10 when we're finishing the walk. It's time for us to say goodbye to Bryce Canyon to reach Zion Park. After 2 hours of road, we're in. One more time it's a decor change. Here the greenery and coolness of the park are soothing. The park is a large gorge with a small river in its middle with a huge biodiversity around. the place is nice. Sadly We can't spent more than 2 hours here.

We arrived in the park by the top which is less green and cute. The more we're going down, the more desert atmosphere disappears to let place to the dense forest. As the interior of the park is closed for personal vehicles, some free buses could drive you from bottom to top to stop at points where you can start to walk or enjoy the canyon. We walked only 10 minutes to reach a small cascade. Then we took again the bus to go to the last point and eat our sandwiches aside the river around 1pm. On the big cliff which partitions the park some sportsman climbs in the middle of huge part very smooth. After some walking minutes we have to go back to be sure I can get my plain in time in Las Vegas this evening.

Zion Park Entrance Top of Zion Park Top of Zion Park Zion Park Zion Park Waterfall at Zion Park Walk in Zion Park River in Zion Park Climbers in Zion Park Zion Park Zion Park River in Zion Park






We're back in the parking. I prepare quickly my bag for the plane. Let's go to Las Vegas to take my flight.

I saw only the building and some casino exterior eccentricity in Las Vegas on the Strip. I didn't have time to gamble -maybe it's better. Las Vegas is really lost in the middle of the desert; there is absolutely nothing around the city. Photos took from the car:

At Las Vegas Trump Tower in Las Vegas Palazzo in Las Vegas Bellagio in Las Vegas Eiffel Tower in Las Vegas Arc de Triomphe in Las Vegas Paris in Las Vegas Casino in Las Vegas At Las Vegas At Las Vegas Statue of the Liberty in Las Vegas Pyramid in Las Vegas






After this short pass aside the casino, time for me to go to the airport. My SouthWest flight take off in time and I'm back at Los Angeles. Damien and François continue the road trip to San Francisco by stopping in more other parks. They will come back in LA one week later.

I keep many memories in my head. I'll probably make a new roadtrip in July to go to the park I couldn't go this time. and maybe come back in San Francisco without rain...

Previous day
Version française de ce billet

Compte-Rendu RoadTrip 4/4 : 06/05 - Bryce Canyon, Zion et Las Vegas

Comme mon frère est venu pour un road trip de 2 semaines en Californie et environs avec un ami, je suis parti 4 jours avec eux. 4 jours à rouler sur les routes ensoleillées, entre désert et montagnes; 4 jours, 4 billets.

Dernier jour pour moi à être sur les routes. Levé tranquillement à 8h pour se rendre doucement dans Bryce Canyon Park et s'arrêter de nombreux points de vue. On se dirige au dernier point de vue, le plus élevé qui se trouve loin, je ne pensais pas que le parc était aussi grand. Sur la route, on croise de nombreuses biches. Arrivé au dernier point, petit déjeuner avec une vue magnifique. Il fait un peu froid, on est quand même à près de 2500 mètres d'altitude. Puis on reviendra sur nos pas en s'arrêtant à d'autres points de vue. On aura notamment l'occasion de voir encore une fois des écureuils, prêt à nous manger dans la main aussi. Il n'y a pas grand choses à raconter ici, si ce n'est que le parc est très joli et que les points de vue sont tous différents, chacun offrant une nouvelle vue et une nouvelle particularité.

Mule Deer in Bryce Canyon Breakfast at Bryce Canyon View at Bryce Canyon Squirrel in Bryce Canyon Squirrel in Bryce Canyon Hoodoo in Bryce Canyon Hoodoo in Bryce Canyon View at Bryce Canyon View at Bryce Canyon View at Bryce Canyon






Mais quelle vue ! Les couleurs orange vif ou or des Hoodoos -les rochers verticaux- et le soleil qui illumine tout ceci dans un contraste magnifique : orange des hoodoos, or des rochers, vert des arbres, bleu du ciel. J'ai adoré. Emerveillé. J'ai mitraillé de photos. Comme nous l'avions prévu la veille, on se rend au Sunset point pour faire une petite marche d'une heure à l'intérieur du canyon, histoire de le voir sous un autre angle.

Le chemin emprunté est très abrupte, et descends en épingle à cheveux dans une gorge de plus en plus étroite. Plus on descends plus il fait frais et c'est agréable. Des immenses arbres sont là au milieu de la gorge on se demande comment. Puis on sort de la gorge pour arrivé dans un endroit plus large, au milieu des arbres et sous les hoodoos et les rochers colorés dans un chemin plus plat mais toujours descendant. En bas du chemin, d'autres sentiers s'en vont plus loins pour faire des randonnées plus longues pour rejoindre d'autres points de vue. Nous remontons par l'autre côté qui est moins abrupte, heureusement. Les photos de "l'expédition" dans le canyon :

Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon Inside Bryce Canyon View at Bryce Canyon View at Bryce Canyon View at Bryce Canyon View at Bryce Canyon






Il est prêt de 10 heures quand nous finissons la marche. Il est temps de dire au revoir à Bryce Canyon pour rejoindre Zion Park. Après un peu plus de 2 heures de routes, nous y voilà. Encore un changement de décor. Ici, la verdure et fraicheur du parc sont apaisant. Le parc est une large gorge avec un cours d'eau en son milieu et une diversité impressionnante de faune et flore tout autour. L'endroit est apaisant et agréable, dommage que nous n'ayons pas le temps d'y rester plus de 2 heures.

Nous sommes arrivés par le haut du parc qui est beaucoup moins vert et un peu moins joli. Plus on descend, plus l'ambiance désertique disparait pour laisser place à une forêt bien dense. Comme l'intérieur même du parc est fermé à la circulation, des navettes gratuites parcourt le canyon de bas en haut avec des arrêts là où il y a des marches et points de vue. Nous marcherons simplement 10 minutes pour voir une petite cascade. Ensuite nous reprendrons la navette pour aller au dernier arrêt et manger les sandwichs préparés dans le sac vers le cours d'eau, vers 13h. Sur les gigantesques falaises qui cloisonnent le parc, des sportifs escaladent au milieu d'immenses pans bien lisses. Après quelques minutes de marche, nous devons faire marche arrière pour être sûr de ne pas être en retard pour mon avion à Las Vegas le soir même.

Zion Park Entrance Top of Zion Park Top of Zion Park Zion Park Zion Park Waterfall at Zion Park Walk in Zion Park River in Zion Park Climbers in Zion Park Zion Park Zion Park River in Zion Park






Nous voilà donc de retour au parking. Je prépare rapidement mes affaires pour ce soir. On reprends la voiture direction Las Vegas pour prendre mon avion.

Je ne verrai de Las Vegas que les immeubles et excentricités extérieurs des casinos, sur le Strip. Je n'aurai pas le temps de rentrer pour jouer -tant mieux peut-être. Las Vegas est vraiment paumé au milieu du désert; il n'y a absolument rien autour. Photos prises depuis la voiture :

At Las Vegas Trump Tower in Las Vegas Palazzo in Las Vegas Bellagio in Las Vegas Eiffel Tower in Las Vegas Arc de Triomphe in Las Vegas Paris in Las Vegas Casino in Las Vegas At Las Vegas At Las Vegas Statue of the Liberty in Las Vegas Pyramid in Las Vegas






Après ce bref passage devant les casinos, on me dépose à l'aéroport. Mon avion SouthWest décolle à l'heure et me revoilà à Los Angeles. Damien et François continuent le roadtrip direction en San Francisco en s'arrêtant encore à de nombreux parcs. Il reviendront dans une semaine à LA.

Je garde plein de souvenirs dans la tête en image. Je referrai un road Trip au mois de juillet pour faire les parcs que je n'ai pas pu faire, et sans doute retourné à San Francisco, si possible sans pluie cette fois...

Jour précédent
English Version of this post