nyroBlog
Bannière NyroBlog, par emi
Image par emi - ?

Tag : Los Angeles


Downtown of Los Angeles

Histoire de ma vie de tous les jours à Los Angeles pendant mon stage.

Ce week-end, je suis allé au downtown de Los Angeles, le centre ville dirons nous pour parler français.

Après plus d'une heure de bus, je me suis arrêté à Normandie pour manger un petit Mac Donald avant de me rendre au centre ville même. Dans le bus, j'ai pu apercevoir Beverly Hills et les Hollywood Signs qui feront l'objet d'une prochaine expédition.

Pour m'y rendre, j'ai emprunté Wilshire Blvd; chose étonnante sur ce boulevard : on y trouve des grands immeubles quasiment tout le long, mais dès qu'on va derrière ses immeubles, on a de simples maisons. La différence est assez étonnante pour être noté je pense.

Arrivé au centre-ville vers 13h, je le trouve un peu mort. Sans doute les gens mangent-ils... Bref, je me promène de rues en rues, en regardant en l'air les gratte-ciel, mais rien de vraiment bien intéressant pour un touriste comme moi. Au fil de ma marche, j'ai vu un panneau indiquant South Park avec un logo représentant un ballon de Basket. Un petit tour par là et 15 minutes plus tard, me voilà devant le Staples Center. Intrigué par cette immense structure, je m'approche et je préssens ce qui m'attend : il s'agit en fait de l'endroit où les Lakers se produisent ! Mais comme on est en été, tout est fermé. Je reviendrai plus tard pour voir un match !

Continuant ma marche touristique, je suis rentré dans le Los Angeles Convention Center situé juste derrière le Staples Center. Autant dehors il n'y avais quasiment personne, autant à l'intérieur de cette immense parc d'exposition il y avait énormément de monde, une vraie cohue, je ne sais pas trop pourquoi. Je suis resté un petit moment dedans pour profiter de la climatisation et me rendre compte qu'il était absolument immense. J'ai dû en voir juste la moitié. En sortant, je fais le tour du Staples Center et je tombe sur l'entrée principale du stade, avec les guichets de vente de tickets, fermés bien évidemment. 2/3 photos des statues qui sont là et c'est reparti pour revenir sur mes pas au centre ville et me rendre de l'autre côté de Wilshire, qui est sans doute plus intéressant.

Plus intéressant car on y trouve :

J'ai pu y apercevoir quelques limousines, dont une était un Hummer alongé. Bref, ce n'était pas la visite la plus intéressante je pense, mais agréable quand même.

Les photos sont toujours au même endroit. J'ai un peu trié, je suis passé de 134 photos à 80 photos. La plupart sont des photos d'immeubles/gratte-ciel.

1ère semaine de stage

Histoire de ma vie de tous les jours à Los Angeles pendant mon stage.

Un peu de nouvelles d'outre-Atlantique. J'ai donc commencé mon stage chez Fluidesign lundi dernier, à 9h00. Arrivé un peu en avance, j'en ai profité pour me promener sur Wilshire Blvd et trouver des endroits où manger le midi. Pas de problèmes, il y'a des fast food de toutes les sortes tous les 10 mètres : Sushi bar, Quiznos, Subway, etc...

Fluidesign

A 9h00 je sonne donc à la porte, on m'ouvre, je monte à l'étage et comme j'étais déjà venu le vendredi d'avant, je vais directement à ma place, en saluant les personnes que je rencontre, peu nombreuses à cette heure là. J'installe mon portable à ma place, et les gens commencent à arriver. Certains, étonnés de voir une nouvelle tête, demandent qui je suis. Tous sont sympa, agréables, et pour la plupart doivent avoir un peu moins de 30 ans.
Quand on voit le patron, Michael Schneider, on a l'impression qu'il a tout juste 18 ans.

Au début, Brock, le directeur artistique qui m'avait présenter la boîte le vendredi précédent, me dit que pour le moment, ils n'ont rien à me donner à faire et qu'il faut attendre la réunion de briefing vers 11h. En attendant, je peux faire des recherches, ou autre chose du genre.

11h, réunion. Toutes les personnes dans la salle où je suis, celle du front, y vont :

  • Brock : le directeur artistique
  • Katerine : ma voisine et graphiste
  • Amanda : une autre graphiste
  • Patrick : Développeur PHP et intégrateur HTLML/CSS

En plus, Heather nous rejoint, un chef de projet. Ils font le tour de la table, chacun dit se qu'il à faire et où il en est en se basant sur leur outil de suivi de projet, Basecamp, projeté sur un immense écran Sony dans la salle de réunion.

A la fin de la réunion, toujours rien pour moi, je continue mes recherches, ou plutôt ma séance de surf...

A 13h, petite pause déjeuner : traversée de la rue et arrêt au Subway pour un grand panini.

Vers 15h, Brock me demande de venir dans son bureau pour me donner quelques choses à faire. Pour un projet qu'ils vont réaliser en Flash, ils devront intégrer un timeline. Ma mission est donc de trouver plein de sites Flash avec des effets ou des éléments qui pourraient être réutilisé pour ce projet. Ca m'occupera jusqu'à 18h, pour lui envoyer une 40aine de liens, tous annotés.

Retour à l'appartement, mangeation d'un petit truc, un peu d'ordinateur et au lit.

Le mardi et le mercredi, on a commencé à me donner un peu de boulot : des petites modifications HTML/CSS sur quelques sites, des changements de photos sur un autre. Je m'ennuyais un peu moins, mais c'était pas encore trop ça.

Le mercredi après-midi, Heather est arrivé avec un questionnaire rempli par un client, qui leur permet de cerner le personnage et ce à quoi devra ressembler le site/logo du client. Sorte de Brainstorming, Heather fait la lecture des questions/réponses et donne un petit avis dessus, les autres réagissent s'ils le souhaitent. Exceptionnellement, Michael, le patron, était présent pendant cette séance. A la fin de la lecture, tout le monde donne son avis, exprime ce qu'ils pensent, etc... Je n'ai pas tout compris, je ne sais pas trop où ils en sont restés...

Le jeudi matin, Michael vient me voir et me dit qu'il va me mettre sur un projet PHP avec génération de PDF à la volée. Enfin, je vais m'amuser ! Il s'agit en fait de réaliser un questionnaire comme celui de la veille, puis d'en générer un PDF, pour gagner du temps et que ce soit plus sympa pour le client de le remplir. Il me fixe une réunion pour 11h pour qu'il m'explique de quoi il en retourne exactement. En attendant, je demande à Patrick où je peux trouvé le projet déjà existant que je commence à regarder et voir comment fonctionne le projet actuel. En fait, il avait été réaliser par un ancien stagiaire, français lui aussi, au mois de juin dernier. J'ai donc ouvert tous les fichier PHP et essayé d'en comprendre le fonctionnement. Je commençais à voir ce que j'allais devoir faire.

A 11h30, direction le bureau de Michael. Il commence par me demander si tout se passe bien, sur quoi j'ai travaillé jusque là. Ensuite explication du projet, et énumération des problèmes que je dois régler. La plupart sont de l'ordre graphique, pour que les choses soient fluides et conforme au travail des graphistes. Le plus gros travail est dans la génération du PDF avec FPDF qui est loin du résultat final. J'avais donc carte blanche sur ce projet pour le terminer.

Jusque la fin de semaine, je travaillai sur ce projet dès que je n'avais pas d'autres modifications de sites de client, plus urgentes. Pour l'un d'entre eux, on a eu du mal à comprendre ce que voulait le client. Et qu'en j'avais fini, le client ne voyait pas les changements et étaient donc un peu furieux. Heather me demandait de refaire les modifications alors que j'étais censé avoir vérifier 2 fois les changements. Je lui ai répondu qu'il suffisait simplement au client de vider son cache pour voir les modifications...

Vendredi en début d'après-midi, j'aperçois Michael et lui demande s'il est possible qu'on se voit pour faire le point sur tous les changements que j'avais réalisé sur le questionnaire. Pas de problèmes, il passera me voir dans l'après-midi. Vers 17h30 il vient, je lui montre tout ce que j'ai fait. Il me dit que c'est bien et que j'ai été rapide. Il trouve encore quelques petits changement à faire qui vont m'occuper lundi.

Pour finir, cette semaine de travail a été très satisfaisante, malgré un début peu palpitant. Les gens sont tous agréables et sympathiques. Le vendredi midi nous sommes allés manger dans un restaurant/self-service. Michael m'a gentiment payé mon repas, et l'atmosphère était très détendu.

Enfin, en rentrant le vendredi soir, je me suis arrêté faire 2 magasins : Ross, Dress 4 less qui vent des habits de fin de série pour pas cher du tout, et Shoe Pavillon qui vend des chaussures de toutes marques, tous genres, un peu moins cher que dans les magasins normaux. En plus, il faisait une remise de 20%. J'ai donc craqué pour une paire d'Adidas, à 40$, soit près de 30€ :

Chaussures Adidas

Ocean Front Walk à LA

Histoire de ma vie de tous les jours à Los Angeles pendant mon stage.

Hier dimanche, la veille de commencer véritablement le stage, j'ai fait une virée le long de l'océan, que je n'avais pas encore vu...

Départ à 2:00 PM en commençant par descendre quelques rues à pied histoire de voir aussi, puis bus N°1 sur Whashington Blvd pour en sortir juste à côté de la plage.

Premières impressions : ça grouille de monde, ça bouge partout, des gens de tous genres et tous style. Los Angeles ne manque pas à sa réputation de melting pot du monde. une ambiance de vacances évidement sur l'Ocean Front Walk, le long chemin qui longe toute la côte de Los Angeles, séparé en deux pour les piétions et vélos/skate/roller. On y trouve toutes sortes de magasins à touristes : lunettes, T-Shirt, fast-food, chapeau, tatouages au hennain, musiciens, artistes, etc... Beaucoup de stands pour vendre tout et n'importe quoi à l'effigie du Rastafari et de l'Afrique, des très belles photos de LA encadrées (je vais y retourné pour m'en acheter une, c'est sûr), des gens qui vont font le portrait, qui tire les cartes et tellement d'autres choses...

Los Angeles Beach Los Angeles Beach Los Angeles Beach Los Angeles Beach Los Angeles Beach Los Angeles Beach




Après une petite heure de marche, je m'assois dans l'herbe pour manger un Snickers (un peu fondu), boire un peu d'eau et me reposer un petit coup. C'est là que je me rends compte que les gens qui sont sur leurs vélos ne prennent pas forcément le temps, on croirait qu'ils vont au boulot. Dommage pour eux. Et s'ils vont faire une petite sieste, il faut s'accrocher : avions publicitaires, hélicoptère, sonnettes des vélos, voitures un peu plus loin et j'en passe. Mais à l'ombre des palmiers, ça doit être bien agréable quand même.

Los Angeles Beach Lifeguard Los Angeles Beach Los Angeles Beach - American Soldiers killed in Irak Los Angeles Beach Los Angeles Beach




Sur un grand ponton, ils ont installé quelques manèges pour distraire tout ce monde. La police locale, Santa Monica, y a même un bureau, juste pour le fun. Sur les photos, vous pourrez voir des croix et des cercueils sur la plage, juste à côté de ce ponton : chaque croix représente un soldat mort en Irak... Et des pancartes expliquent un peu l'histoire, des photos des disparus sont affichés. C'est assez glauque, mais c'est un des seuls moyens qu'ils ont trouvé pour protester en touchant la population.

Los Angeles Beach - Bubba Gump Los Angeles Beach - 3 Backflips Los Angeles Beach Los Angeles Beach Los Angeles Beach Los Angeles Beach




Le long de la plage, des concerts s'organisent de différents styles. Quand je partais un bon nombre de personnes se regroupaient sur la plage autour d'un groupe de percussionniste. Mais comme ça faisait déjà 3 heures que je marchais, la fatigue commençait à me tiraillé. La prochaine fois que j'y retournerai, ça sera plus tard pour avoir droit à un beau coucher de soleil et gouter à la fiesta sur la playa de LA !

Les photos sont donc sur la page que j'avais déjà donnée. Il y en a 125, par flemme de trier. Pour celle avec la Bubba Gump, penser à Forsest Gump, je pense qu'il y a un rapport... La dernière photo est le freeway de l'autre jour, avec le soleil se couchant, à 8:00 PM.

PS : je pense que de nouveaux headers vont arriver avec cette série de photos...

A Los Angeles

Histoire de ma vie de tous les jours à Los Angeles pendant mon stage.

Ca fait bientôt 24h que je n'ai pas dormi, mais je tiens le coup !

Un message rapide avant d'aller rejoindre Morphée :

  • Voyage en avion sans encombres, merci Swiss Airline
  • Arrivée à Los Angeles un peu lognue pour la vérification des visas
  • La personne chez qui je loge était bien là : bien sympa, dans une vieille Ford
  • Connecté depuis un coffee shop, c'est sympa

Reste plus qu'à voir comment ça sera demain, après une bonne nuit de sommeil.

Visa OK, départ très bientôt

Jeudi dernier, j'avais mon RDV à l'ambassade américaine pour mon Visa américain.

Petit rapport :

- Arrivée vers 7h15 devant l'ambassade, déjà une trentaine de personnes devant moi. La 1ère chose est de montrer son passeport pour qu'il vérifie que vous avez bien un RDV aujourd'hui, et le justificatif du paiement des 80 € de frais par mandat-compte
- Ensuite, on avance un peu le long de l'ambassade pour refaire la queue pour véritablement entrer dans l'ambassade. Juque là, on est toujours dehors, sur le trottoir, derrière des barrières. (Le calvaire s'il pleut...)
- Vers 7h45, ils commencent à faire rentrer les gens. Là, il faut montrer patte blanche : son passeport, éteindre le téléphone portable, donner ses clés etc... Passage dans un détecteur de métaux. Si vous avez des objets cités précédement, ils sont mis dans un sac plastique puis dans un coffre, et on vous remet un badge pour les récupérer à la sortie.
- A l'entrée dans l'ambassade, il faut prendre un ticket (comme à la boucherie) sur une borne numérique. Puis on va dans la salle d'attente, pour attendre son numéro. 20 guichets nous entoure, et la salle se remplit petit à petit...
- Lorsque son numéro arrive, on va au guichet indiqué et là, il s'agit simplement d'une vérification des papiers : DS156, DS157, DS158, DS2019, les différents justificatifs de paiement, l'enveloppe Chronopost, le passeport, la photo et peut-être d'autres que j'oublie... Si vous avez tous vos pepiers remplis et signés correctement, aucun problème.
- Ensuite, vous repatientez à nouveau dans la même salle pour attendre l'entretien à proprement parlé. Il est maintenant près de 9h00. Vous attendez, vous ne savez pas quelle heure il est, quel numéro vous êtes, ce que vous allez dire. Vous y réfléchissez, vous vous demandez ce que vous faites là, vous entendez les chiffres défilés. Bref, on perd la tête. Et puis le numéro arrive. On se dirige vers le guichet.
- Et là, on nous parle français (ouf...) pour poser 4 questions : "Vous allez bien ?", "Alors, pourquoi vous venez chez nous ?", "Que font vos parents ?" et "Qu'allez vous faire après ?" Et puis on vous dit : "Ok, vous recevrez votre Visa d'ici 2/3 jours." Tellement c'est rapide, on se sent obligé de demander une confirmation "C'est tout, c'est bon, j'ai mon Visa ?" "Oui oui, c'est bon".
- Grand sourire, et sortie de l'ambassade, à 10h15.
- 2 jours plus tard, réception de l'enveloppe avec 2 papiers et le passeport, nouvellement agrémenté d'un joli Visa :
Visa

Voilà le périple du Visa !
Plus qu'à préparer les bagages et on est bon pour partir, dans 12 jours !

Et puis, ce RDV à l'ambassade a été aussi le moyen de faire visiter la capitale à mon petit frère, pour faire les touristes. Arrivée en débu d'après-midi la veille et départ le soir. Pas moins de 600 photos à nous 2.

En voici quelques une :

La Défense Tour Eiffel Coeur sur le Champ de Mars, depuis la Tour Eiffel Tour Eiffel, depuis le second étage Ombre de la Tour Eiffel Sacré Coeur



907 (sur les Champs Elysées) Vol d'oiseau au dessus du Louvre Louvre Notre Dame de Paris le métro au Père Lachaise