nyroBlog
Bannière NyroBlog, par Nyro
Image par Nyro - ?

Tag : Los Angeles


Compte-Rendu RoadTrip 1/4 : 03/05 - Départ et trajet vers le Grand Canyon

Comme mon frère est venu pour un road trip de 2 semaines en Californie et environs avec un ami, je suis parti 4 jours avec eux. 4 jours à rouler sur les routes ensoleillées, entre désert et montagnes; 4 jours, 4 billets.

Levé 5h pour remplir la glacière, charger la voiture et sortir de LA direction l'Est et le Grand Canyon.

Après une petite erreur de navigation au changement d'autoroute au niveau du downtown, toute la route se passa bien. Equipé d'un GPS prêté par mon colloc, de cartes routières (qui datent un peu), d'un iPod et de son iTrip pour écouter directement sur la radio, nous voilà parti à l'aventure.

Aventure est un bien grand mot pour cette première journée qui consistera en près de 8h de routes

Petite pause déjeuner à 8h40 sur une petite aire d'autoroute pour faire le plein et réajuster la pression des pneus. Le voyage commence bien, le ciel ne présente absolument aucun nuage.

Après quelques tartines de confiture et du jus d'orange, changement de chauffeur et les kilomètres se remettent à défiler au milieu du désert. Vers 12h30, 2ème pause pour le déjeuner. Le pique-nique sur l'air d'autoroute à un bon air de France -Bah oui, qui d'autres que des français pique-nique aux US?

Travel trough glasses old car Harley Tourist mode



Vers 14h30 (oui oui, ça passe vite la route...), arrivée à l'entrée du parc naturel du Grand Canyon. Arrêt au Visitor Center pour acheter le passe pour l'ensemble des parcs naturels d'USA pour 80$ (25$ une entrée unique pour un parc, il est prévu de faire 4 ou 5 parcs qui accepteront cette carte). Premières rencontres avec des touristes, les vrais, ceux qui viennent en bus et suivent les autres.

Entrée dans le parc pour rejoindre notre hôtel. La route longe le Grand Canyon. Les bords sont remplis de voiture, n'oublions pas que nous sommes un samedi après-midi de grand soleil. La tentation est trop grande; on s'arrête le long de la route pour aller au bord et profiter de la vue.

Et là, c'est la grande claque. C'est grand. Immense. Impossible de décrire la première sensation lors du premier coup d'oeil face à cette immensité. On restera quelques minutes à regarder au loin de l'autre côté, qui se trouve au plus près à 17km si ma mémoire est bonne. Retour dans la voiture pour rejoindre l'hôtel et se poser un petit coup.

Arrivée à la chambre, bonne surprise. Pour un peu plus 30$ par personne avec 2 lits, la chambre est spacieuse et la salle de bain propre. On en demandait pas plus. Plus tard on apprendra que les hotels à l'intérieur du parc sont tous gérer par le même organisme, ce qui simplifie beaucoup les réservations. Le prix dépend en fait de la vue que vous avez. Pour ceux que ça intéresse, ça se passe sur Grand Canyon Lodges. Nous étions au Maswik Lodge.

Chacun se repose un peu avec la télé, en feuilletant les prospectus sur le grand Canyon qu'on nous a donné. Tout le long du canyon il y a des bus gratuits qui permettent de se déplacer sur les différents points de vue. Toute la partie Ouest est totalement fermé aux véhicules et seuls les bus peuvent y circuler. De plus, une grande partie de la route est couper à toute circulation pour cause de travaux. Dommage, on ne verra pas tout...

Après concertation, on ira prendre le bus pour faire les points de vue de la partie ouverte uniquement au bus, avec un peu de marche entre certains points, ceci pour rester au coucher du soleil. Un bus toutes les 10/15 minutes circulent sur cette partie, amplement suffisant. Le ciel est devenu quelque peu nuageux, ce qui ne rendra pas le couché de soleil aussi beau qu'on aurait pu l'espérer. Mais les photos d'avant sont quand même bien sympa :

Grand Canyon Grand Canyon Grand Canyon Tree over the Grand Canyon Damien walking over the Grand Canyon Tree over the Grand Canyon Kids Photoshoot over the Grand Canyon Tree over the Grand Canyon Grand Canyon Grand Canyon trough glasses Climbing the Grand Canyon Over the Grand Canyon Grand Canyon Panorama






Qu'à cela ne tienne, on se lévera à 5h le lendemain pour pouvoir profiter du lever de soleil sur le Grand Canyon, à un point de vue où c'est censé être joli.

Jour Suivant
English Version of this post

President's Day ou comment se lever pour rien

Vous le savez peut-être, j'ai repris le boulot chez Fluidesign il y a une semaine pour 6 mois de plus.

Aujourd'hui, lundi 18 février, je vais au travail comme tous les lundis matins.

8h45 : je suis toujours tout seul

8h55 : toujours pareil. Je décide alors de lire un email envoyé par une collègue où elle me récapitule tous les jours fériés... et là, c'est le drame :
President’s Day : third Monday of February

Du coup, je vais aller faire 2/3 parties de Wii avec vue sur l'océan, me ballader sur la 3rd promenade chez Apple et Adidas, et ajouter les jours fériés sur mon téléphone pour ne pas rater les prochains...

Pantacourt et T-shirt

Un peu de nouvelles de Los Angeles, brut de pomme :

  • Fluidesign a déménagé depuis le début d'année. Nouvelle adresse, suivez le lien. Vue sur l'océan depuis la salle de réunion, grande classe pour commencer la semaine. Dans le même immeuble, deux étages plus bas, on trouve le fameux Habbo
  • J'en ai profité pour déménager pour ne pas me taper une heure ou plus de bus le soir... 10 minutes de bus pour aller au boulot, un peu moins pour la plage.
  • Fluidesign a ouvert son blog au grand public. Pas trop d'activité dessus, mais il est là quand même. Je n'aime pas du tout le graphisme, le précédent était plus sympa. Damned Designer!
  • Stage terminé depuis une semaine, je rempile pour 6 mois de plus chez Fluidesign avec énormément de boulot en ce moment.
  • le DUT SRC de Montbéliard fêtait ses 10 ans aujourd'hui à l'occasion de la journée des anciens, dommage que je sois à l'autre bout du monde. Rendez-vous pour les 15 ans !
  • Aujourd'hui peut-être promenade de 3 heures le long de la plage comme au premier jour. Pantacourt et T-shirt était de rigueur (d'où le titre du billet, juste pour narguer les lecteurs français qui sont dans le froid et que je vais rejoindre)
  • Retour en France pour 2 semaines vendredi prochain. Au programme : gala de gym dès l'arrivée, rendez-vous à l'ambassade pour obtenir un nouveau visa, soirées avec les amis, repas avec la famille, soutenance de stage, et encore plein d'autres choses.

Un peu de news logiciels, web, brut de pomme aussi :

  • jQuery sort en version 1.2.2; au menu 300% plus rapide pour la sélection d'éléments, fonctions au chargement de la page se font après le chargement des CSS, possibilité d'indiqué quel Mime-Type on veut lors d'une requête ajax, le scroll de la souris est maintenant gérer très facilement par un tout nouveau plugin. A quand des nouveautés dans jQuery UI ?
  • TinyMce sort sa version 3 en Release Candidate 2. Sortie prévue de la finale à la fin du mois. A mon avis elle n'arrivera qu'à la mi-février
  • Filezilla ajoute quelques fonctionnalités demandés : éditer les fichiers locaux par un clic droit > editer le fichier. Une nouvelle fonctionnalité absoluement démentiel a fait son apparition : la synchronisation entre les dossiers locaux et distants, avec retour visuel pour savoir si les fichiers ne sont présents que d'un côtés ou différent. Vous entrez dans un dossier d'un côté, l'autre se met à jour automatiquement. Un gain de temps énorme. Il me manque toujours une fonction indispensable pour moi : la configuration du double-clic. Après demande sur le forum, le développeur, botg, ne veut pas l'implanté car il considère que Filezilla n'est pas un explorateur de fichiers... Si vous voulez testez, pensez à mon convertisseur automatique et cmplet de config.
  • Veille info, mais je n'en avais pas parlé, et cela me tiens à coeur : Prism est un dernier né des labos de Mozilla et permet de mettre vos applis web dans une petite appli, différent de Firefox. Il utilise le moteur de Firefox 3, et est toujours en version beta. D'après ce que j'ai lu ici et là, la prochaine version ne saurait tardé. Je vois en Prism un moyen facile pour faire utiliser le moteur de Firefox à ses clients, et pourquoi pas proposer des administrations en XUL ?
  • Encore une vieille info : Android, la plateforme de l'open handset alliance issue du travail de google et open-source. 1er téléphone prévue pour la mi 2008, vraissemblablent un HTC.
  • Apple a sorti son MacBook Air : écran 13' qui rentre dans une enveloppe. Ok c'est super, tout petit et beau comme les autres produits Apple, mais c'est bien trop cher selon moi : 1699€. Autant s'acheter un macBook Pro pour 200€ de plus...

Semaine à New-York : Compte-rendu détaillé

Départ le 22 décembre de Los Angeles pour la côte Est pour y retrouver Matthieu, Polo et Briac, tous 3 issus de SRC comme moi. Le premier étant de la même promo que moi, les deux autres de la promo suivante.

Math et moi logions dans une auberge de jeunesse : 30$ environ la nuit pour un service de qualité et pas de soucis majeur durant la semaine.

Polo avait préparé tout un programme pour chaque jour que nous avons quasiment suivi tout le temps. Il ne s'est pas cantonné qu'aux coins touristiques comme Times Square, Wall Street ou le Rockfeller Center (vous savez le grand sapin !), mais y ajouté sa petite touche, pour faire un max de shop : Harlem, Brooklyn, Middle East Side.

Passons aux compte-rendus journaliers :

22 : arrivée à JFK vers les 5 heures du soir, Matthieu m'attendant au terminal. Taxi pour 50$ pour rejoindre l'auberge de jeunesse dans Manhattan, sur Broadway et la 101ème. Choix des lits et dépôts des bagages. On décide de marcher un peu dans le coin pour voir un peu New-York. A noter que Matthieu bien tenu la charge avec ses 5 heures de décalage; j'en avais que 3 dans l'autre sens, plus facile pour moi. On marchera tout le long de Broadway pour arriver à Times Square, l'endroit avec toutes les énormes publicités sur les immeubles. Le tout de nuit, on en a pris plein les yeux pour le premier soir, tous les deux éblouis par toutes ces lumières. Math n'arrêtait pas de me dire que tout était gigantesque ici (les poubelles, les rues, les voitures), ça fait 5 mois que j'y m'y suis fait. Passage dans le M&M's World, où ils ne prennent même pas mon chéquier M&M's... Le retour se fera à pied aussi, quasiment par le même chemin.
Arrêt dans un petit magasin encore ouvert à une heure tardive. Un mec qui y travaille nous interpelle en nous demandant si nous sommes français. On parlera 10 bonnes visites avec Mohammed, un immigré venu d'Afrique avec un passage de 5 ans sur Paris, pour arriver à New-York. Ce type connaissait tout sur la politique française d'aujourd'hui et d'hier, avec toutes les frasques de nos présidents (il en connait sans doute plus que moi). La phrase mythique : "Vous avez lâcher la dame." (en parlant de Ségo). Retour à l'auberge de jeunesse et nuit de sommeil pour se reposer avec la semaine chargée qui nous attend.

Times Square M&M's World - Times Square Times Square Times Square


23 : réveil vers les 10h, on doit retrouver Polo dans le East Middle Side. On décide de passer par Central Park pour le fun et pour se rendre compte qu'il est absolument immense, et plein d'écureuils. On arrivera bien malgré nous sur la 5ème avenue avec tous ses grands magasins de luxe (Apple, Gucci, Playboy, etc...) Pas fou, on prend le métro pour la 1ère fois, avec achat d'une carte hebdomadaire pour 24$, qui sera plus que rentabilisé au court de la semaine.
Après quelques tests non concluant, on arrivera enfin au point de RDV avec Polo. Ce dernier nous rejoindra les bras remplis d'achat. Ses bagages n'étant pas arrivé à temps, Air France lui a donné un chèque de 150€ pour se rhabiller. On ira manger dans un petit resto/bar avec un bon hamburger, le premier d'une longue série. Attention, c'est pas le hamburger Mac do, décongelé de 30 secondes. Non non, c'est le burger américain, servi sur Assiettes à confectionner soit même. Briac nous rejoindra plus tard, arrivé tout droit de Montréal an bus. Quelques bières plus tard, nous voilà partis nous quatre à l'aventure dans New-York. Petite soirée sympa à l'hôtel de Polo, qui sera le point de ralliement durant la semaine. Puis on se dirige vers un petit pub dans le coin pour regarder le football américain et discuter de SRC, de nos vies, et du programme de la semaine.

Central Park Central Park Ecureuils à Central Park Immense Pub


24 : Retour à l'hôtel de Polo où on se retrouve tous vers les 10h pour partir sur Brooklyn. A la sortie du métro, le changement est flagrant : plus de grands immeubles, plus de grandes avenues bondées de voitures. C'est calme, les immeubles ont l'air pourris, voir complètement abandonné. On devait être les seuls 4 touristes à des kilomètres à la ronde, mais c'était bien plaisant. Petite marche aux alentours pour trouver un musée qui s'avèrera fermé. Tant pis, on retourne un peu sur nos pas pour trouver un magasin qui ouvre dans quelques minutes. Ce magasin est en fait un magasin de revente de vêtements. On trouve donc des trucs d'occase pas cher, et tellement plaisant. Chacun y achetera quelques trucs, certains plus que d'autres, comme Polo. Ce sera de toute façon comme ça toute la semaine. On s'en rendra compte plus tard, mais ce magasin, perdu au milieu de Brooklyn est en fait juste en face de la brasserie de la Brooklyn Beer. Le repas Thaïlandais sera pris sur la rue où se trouve bon nombre de magasins à Brooklyn (la seule ?).
Après encore quelques escapades dans le coin et différents shops, retour dans la ville des lumières. C'est le soir Noël, on veut se faire un bon resto. Polo et moi étions partant pour un Mac do de Noël, pour se marrer. Le choix se tournera, au hasard des rues pour un petit italien. Un peu cher, mais très bon à mon goût.
La soirée n'étant pas fini, on part remonter la 5ème avenue, direction l'Apple store. Les rues sont bondés, les policiers sont obligés de faire la circulation, aussi bien pour les voitures que pour les piétons. Petits délires dans le Disney World Shop. L'Apple store est bondé, un 24 décembre à 23h. Chacun s'amusera un peu avec les iMac, iPod ou iPhone. Briac et Polo achètent d'ailleurs le téléphone tant convoité. Retour à l'hôtel pour poser les objets pommés, et direction le Mac Do de Times Square pour ce faire ce fameux CheeseBurger de Noël, à 2 heure du mat. Les rues sont maintenant quasiment désertes, à part devant le Mac Do où on nous propose du crack ou de l'héro... Le burger ne sera pas un cheese, trop peu conséquent...
On était censé passer la soirée avec des jeunes de new-York mais notre guide (le colloc de Polo venu aussi à NYC, mais qu'on ne verra que très peu) s'est complètement planté d'endroit : Hé oui, dans une grande ville comme New-York, il existe plusieurs Clinton Street. Enfin au moins deux, une à Manhattan et une autre à Brooklyn...

Sortie de Métro à Brooklyn Brooklyn Brooklyn Démolission à Brooklyn Moi et Dingo - Disney World GoofyMath - Disney World PoloBuzz - Disney World Briac et son iPhone


25 : Je me lève 1 heure avant le réveil programmé avec Math, je décide de partir vers Central Park pour faire quelques photos et marcher un coup tout seul, d'autant plus que le soleil brille dehors. Je verrais plein de gens courir, sans doute pour éliminer ce qu'ils ont avaler la veille ! RDV avec Briac et Polo à 11h devant le métro pour monter à Harlem l'après-midi. Après un premier shop, on marchera assez longtemps. Et on se rend bien compte que c'est Harlem, puisque nous sommes les seuls blancs dans la rue. Aucun problème de sécurité, on ne se sentira jamais en danger, à aucun moment. On vagabonde là au milieu. Je vois dans le regard des gens qu'on est des touristes et c'est marrant. Après 1 bonne heure de marche, on trouvera la rue à magasin de Harlem : la 125ème, aussi nommé Martin Luther King. Repas ici dans un self service où l'on paie au poids. Achats de fringues dans des magasins immenses comparées à leurs entrées et pas cher.
Le soir on trouvera un bar Irlandais bien sympa dans Soho, où l'on restera jusqu'à la fermeture, 4h, à boire des Brooklyn Beer.

Central Park le matin Central Park le matin Central Park le matin Central Park le matin Harlem Métro aérien - Harlem Métro aérien - Harlem


26 : Descente tout en bas de Manhattan dans le quartier d'affaire, Wall Street. Polo et moi rentrerons dans un magasin où l'on doit faire la queue pour rentrer ! Les chaussures sont vendus à 300$ la paire, alors qu'on trouve exactement les mêmes ailleurs pour 4 fois moins cher. La paire la moins chère est à 45$, et c'est pour les Barbies... Petit passage devant la bourse qui parait en fait tout petit comparé à l'idée qu'on en a dans les films. Comme le temps nous presse un peu et qu'on reviendra ici plus tard, on reprend le métro direction Brooklyn, plus au sud que l'autre fois pour voir un énorme spot de graph : 5 pointz. On passera beaucoup de temps à photographier tous les graphs sur tous les murs, il n'y a pas un morceau de mur qui ne soit pas graphés. L'endroit est gérer par un mec qui reste dans sa voiture pour le chauffage, et sort quand des touristes -comme nous- arrivent pour parler du principe et vendre ses T-shirts. Le principe : si tu veux grapher, tu le mail (cf photo ci-dessous) et si ça lui plait, il te dit de venir et te trouvera un endroit où exposer ton art. Puis arrêt dans le bar Irlandais juste au coin pour quelques bières.
Le soir, ce sera la grosse soirée de la semaine pour un petit concert de DJ Questlove chez au club Sob's. Ce DJ était très bon, mélangeant Reggae, Ragga, Hip-Hop, Rap et plein d'autres encore. Les Vodka à 10$ m'ont fait mal au porte-feuille et à l'estomac, puisque je ne me souviens plus beaucoup du retour, si ce n'est d'une poubelle du métro qui était... psychédélique. En rentrant à l'auberge, j'ai piquer un petit somme dans le couloir (et apposé ma touche personnelle sur la moquette). En me relevant vers les 6 heures du mat pour aller me coucher, un autre gars dormait profondément dans mon lit. Je suis donc aller chercher tant bien que mal un nouveau lit pour la nuit à l'accueil, 7 étages plus bas, ascenseur en panne. Absolument épique et complètement mémorable cette soirée !

5 Pointz 5 Pointz 5 Pointz 5 Pointz 5 Pointz


27 : Après la grosse soirée, on se retrouve vers les midi pour une nouvelle journée à New-York. On mangera un Jack Daniel's Burger au Friday's de Times Square : Absolument délicieux, sans doute le meilleur Burger de la semaine ! Le restaurant est d'ailleurs bien décoré avec une énorme girafe dans les escaliers. Ensuite on retourne à Brooklyn juste à côté des graphes pour visiter un musée d'art contemporain, le PS1 : C'est du contemporain, alors on y voit des choses bizarres comme des afficheurs d'aéroports tout noir, des simples boules posées au milieu d'une salle, des petites routes partout dans une cave, des pièces à l'envers parfumés à l'opium, et plein d'autres choses. Sortie du musée à la fermeture à 6 heures pour se diriger vers le bar de l'autre fois pour une demi-douzaine de bière, à écouté du Rock. Matthieu demandera à la patronne des adresses de club jazzy pour la soirée. Les gens sont tellement sympa qu'ils appelleront les différents endroits trouvés pour savoir ce qu'il y a ce soir, le tarif, etc... Ils appelleront même un ami musicien qui viendra parler de sa passion et de sa vie à New-York.
Briac devait partir ce soir là, il restera une nuit de plus dans notre auberge de jeunesse. Retour sur Times Square pour prendre le repas dans un mexicain. A la sortie, petite photo traditionnelle avec les policiers New-Yorkais. Finalement on ne sortira pas ce soir, tout le monde étant claqué.

Jack Daniel's Burger - Friday's Girafe - Friday's Moi et un policier New-Yorkais Nous et des policiers New-Yorkais


28 : Direction Wall Street pour prendre le Ferry gratuit pour voir la Statue de la liberté. Même si on ne la voit pas de tout prêt, elle parait là aussi toute petite comparée aux images qu'on en a dans les publicités et films. Petit tour dans Wall Street pour tourner autour de ground zero qui n'est pour le moment qu'un immense chantier. Vers les 11h, Polo reçoit un appel de son colloc : il ne part pas demain, mais aujourd'hui à 18h. Urgence, on retourne à l'hotel pour qu'il fasse ses bagages en catastrophe pour libérer la chambre avant midi. Petite glace mythique chez Ben & Jerries, avant de partir pour Polo. Il partira en taxi vers les 15h.
Briac, Matthieu et moi décidons d'aller au Rockfeller Center. On voit le sapin qui est assez laid cette année, et la fameuse patinoire qui est en fait toute petite et surtout bondé de monde. On prends nos tickets, 21$, pour monter tout en haut du Rockfeller Center pour voir tout New-York, depuis les 71ème étage de l'immeuble. En attendant l'heure de notre départ, on tournera dans le coin. Visite de la boutique officielle des pompiers de New-York : plein de blason y sont affichés venus de partout dans le monde et on tombe directement sur celui du Doubs. Petite pensée pour mes amis pompiers volontaires à Thise. Puis on prend enfin cet ascenceur qui monte à une allure folle, avec une vidéo projeté au plafond. Il fait déjà nuit, c'est un peu dommage. On mettra du temps avant de trouver les bons réglages avec les appareils photos, surtout que les places sont cher pour passer les appareils à travers les vitres. Petite vue sur l'Empire State Building (celui avec une pointe verte sur les photos). Finalement on redescendra une heure plus tard. Dernier repas pour Briac dans un énorme Pub/Restaurant Irlandais. Je prendrai des pates à la sauce Vodka, en mémoire de la soirée du 26. On raccompagne Briac à la station de Bus, et attente avec lui une petite heure. On décide ensuite d'aller se coucher, totalement exténuer de la journée et de la semaine. Dernière nuit à l'auberge de jeunesse.

Wall Street depuis le Ferry Statue de la Liberté depuis le Ferry Reflet de Wall Street sur le Ferry Le Sapin - Rockfeller Center Blason des pompier du Doubs Empire State Building depuis le Rockfeller Center


29 : On se retrouve comme le premier jour, Matthieu et moi seulement pour la dernière journée à New-York. Préparation des bagages, libération de la chambre et dépôt des bagages à l'accueil. On part sur Times Square pour manger puis retour sur Harlem pour faire quelques magasins manqués la dernière fois. Je m'acheterai une veste à 20$ que je n'ai essayé que sur les conseils de Math. Cette veste sera spécial concert Reggae en France. Math achète un bling-bling (pendentif tout brillant) Kalashnikov pour le fun. Retour à l'auberge puis départ pour JFK en métro : un peu près une heure et demi de métro plus tard nous voilà dans le terminal, à se remémorer la semaine. Matthieu part, je me dirige vers mon terminal pour m'enregistrer et attendre mon avion. J'achète une part de pizza pour me caler le ventre. Embarquement dans l'avion à l'heure. Le décollage se fera avec une bonne demi-heure de retard, à cause des vents violents qui règenent dehors. Retour à Los Angeles, avec un peu le cafard de la France, de mes amis et de toutes les soirées. Ce n'est que partie remise pour la fin janvier, pour 2 semaines !

Pour la sélection complète des photos, j'attends celles de Matthieu. Mais j'aurai un sacré boulot de tri, puisque j'en ai déjà plus de 1000, avec les miennes et celles de Briac...

Et si on restait 6 mois de plus ?

Histoire de ma vie de tous les jours à Los Angeles pendant mon stage.

Une dizaine de jours sans nouvelles. Mais que s'est-il donc passer pendant ce temps ? Je réfléchissais. Et comme ma décision est prise, je peux la partager maintenant.

Tout commence lundi il y a deux semaines, le patron Mike me demande comment se passe mon stage, si je suis content etc etc... Je lui réponds que oui, les gens sont géniaux et que le boulot est sympa, mais pas assez de programmation selon moi, je voudrais un peu plus de PHP...

Il me réponds qu'il en prend note. Et il ajoute une petite question, anodine : est-ce que tu veux rester après ton stage ? La question à laquelle je n'avais pas songer une seule seconde, je me voyais déjà rentré pénard dans 2 mois à la fin janvier, pour un mois de vacances et reprendre les cours à l'UTBM doucement en mars. Mais là, ça change la donne.

Avant de répondre, j'ai d'abord cherché sur internet si mon VISA me permettait de rester ou pas, et de travailler. La réponse est non. Je peux rester que 30 jours après la fin de mon stage, et pas pour travailler mais pour faire le touriste. Je mail Aquarius pour savoir s'il existe un moyen d'étendre le stage ou pas, j'aurai la réponse plus tard. Un mail aussi à l'UTBM pour savoir ce qu'il est possible de faire, si je peux interrompre mes études...

Je réponds à Mike avec toutes ces infos et commence à réfléchir, tout en modifiant quelques sites. Est-ce que je veux rester là plus longtemps ? qu'est-ce que ça changera ? Pour combien de temps ?...

Le lendemain, réponse d'Aquarius : Oui, je peux étendre mon Visa mais je devrai rentrer en France et repasser par la case remplissage de formulaire pour le VISA et passage à l'ambassade pour demander un nouveau VISA. Mais je ne dois pas tarder pour faire ces demandes. Dans le même temps, réponse de l'UTBM : oui, je peux interrompre mes études pour un projet personnel (UV intitulé ST00 à l'UTBM) qui ne me rapporte rien pour l'école. C'est juste 6 mois pour lesquels on peut faire ce qu'on le veut, du moment que c'est un peu fondé.

Bon, c'est possible, mais je devrai réécrire pas mal de papiers, en regroupé tout un tas, repasser par la petite séance de stress de l'ambassade (quoique, si ça se passe comme la 1ère fois...), rester encore 6 mois de plus loin de mes amis, ma famille, notre belle région.

Mais d'un autre côté je bosse dans une boîte à Los Angeles avec des gens sympa, mon anglais s'améliore encore, je peux voir l'océan tous les jours (les bureaux déménagent le mois prochain avec vue sur le coucher de soleil...) et je pourrai dire : "J'ai vécu un an à Los Angeles quand j'étais jeune.", c'est toujours mieux que 6 mois.

Durant ces 2 dernières semaines, je me suis donc poser la question tous les jours, changeant d'avis le matin au lever pour avoir l'avis totalement contraire le soir-même. Mais plus ça avançait, plus ma décision s'avérait claire...

Et j'ai donné ma réponse finale ce matin : "Je reste".

Donc pour ceux que ça intéresse, voilà mon programme pour les 8 prochains mois :

  • Retour en France le 26 janvier comme initialement prévu pour assistr au gala de la Gym de Thise :d
  • Durant 2 semaines, ça va être la course : ambassade des US à Paris, fiesta avec les amis, repas avec la famille, couper les cheveux et plein de petites choses à faire...
  • Départ pour Los Angeles vers le 13 ou 14 février
  • Retour au boulot le 18 février pour 5 mois
  • Arrêt du stage le 11 juillet
  • Retour définitif en France vers la fin juillet/début août

Alors ce soir, c'est remplissage des formulaires, envoie des mails pour demander des documents à droite à gauche et encore des infos.

Bon et maintenant, il faut vraiment que j'écrive mon billet sur Alcatraz...