nyroBlog
Ban NyroBlog, by Nyro
Image by Nyro - ?

Tag: Serveur


TinyMCE, version gzippée

Lorsqu'on charge un éditeur TinyMCE pour la 1ère fois sur un site, le chargement est assez long, car il faut tout charger les javascripts qui ne sont pas compressés.

MoxieCode a résolu le problème (je ne sais pas depuis quand) en proposant en téléchargement le TinyMCE compressor, disponible pour PHP, .Net, JSP, CFM et Ruby. Le gain est estimé à 75%, rien que ça. Pour le téléchargé, rendez-vous sur la page habituelle de téléchargement, et descendez un peu l'ascenseur de la page...

Lisez bien le fichier fourni dans l'archive du compresseur pour faire l'installation et tous se passera bien.

Je viens de tester, et le résultat est bluffant !

Réparer des bases de données MySQL

Il arrive dans certains cas que des bases de données, plus particulièrement des tables, soit rendu illisibles suite à un crash du serveur.

MySQL a tout prévu avant la commande REPAIR TABLE qui permet de récupérer une table crashée, avec généralement une perte de données, la dernière ligne ajoutée (d'où l'utilité des backups récurents).

Rien que ça, c'est bien utile quand on se retrouve dans un phpMyAdmin qui nous sort plein d'erreurs dont ont ne sait pas vraiment d'où elles sortent et dont on ne comprend pas forcément le sens.

Mais imaginez qu'on ait affaire à un serveur dédié avec un nombre conséquent de base de données. Le serveur a crashé, donc on suppose des erreurs sur les tables de toutes les bases. Comment faire pour ne pas avoir à regarder manuellement dans chaque base de données ?

Utilisez la commande mysqlcheck comme suit, à exécuter en SSH par exemple :

mysqlcheck -A --user=USER --password=PASSWORD

Bien sûr, vous aurez pris soin de changer USER et PASSWORD avec ce qui convient, sûrement root pour l'utilisateur.

Ensuite, vous allez voir toutes les tables de chaque base de données défiler, avec la plupart du temps marqué OK sur la ligne, pour vous indiquer qu'il n'y pas d'erreur.

Pour n'afficher que les tables qui sont crashées, vous n'aurez qu'à rajouter un grep :

mysqlcheck -A --user=USER --password=PASSWORD | grep -v "OK"

Enfin, vous n'aurez qu'à exécuter les REPAIR TABLE sur les tables qui ressortent avec des erreurs et vous en aurez terminer. Normalement, la commande mysqlcheck accepte comme paramètre --auto-repair, mais elle n'a pas fonctionnée dans mon cas, je ne sais pas pourquoi.

Soirée télé

Hier soir, j'ai eu le droit à une séance télé par intermittence (ça faisait longtemps que je n'avais pas regardé le transistor autant de temps en une soirée).

En Vrac : NCIS, Numb3rs (que j'aime bien pour son apsect mathématisation et représentation du monde qui nous entoure par des fonctions), un léger coup de Star Ac (nan, je n'étais pas chez moi, j'ai pas eu le choix) pour savoir que Bastien est éliminé (Bastien, c'est qui celui là ? J'en sais pas plus...), Sans aucun doute et son lot d'Arnaques et de super Courbet qui arrange tout ça, et enfin, pour s'endormir, un peu de musique sur M6 avec Club.

Mais vous vous dites : "Mais pourquoi il nous parle de tout ça ?"

Pour 2 choses : La première, entre toutes ces émissions et quelques zapping, il y a bien sûr la pub, notamment 2 qui m'ont marquées : celle de Canal+ avec les militaires et le traitement des images (elle est vieille je crois) et celle de Yahoo. Quand je l'ai vue, je me suis dit, tiens Yahoo qui refait de la pub, ça faisait longtemps; le résultat de leur perte de parts de marché ?

La seconde, est la réflexion que j'ai eu devant Club : regarder (écouter ?) de la musique, ce n'est pas ce qui demande le plus de matière grise... Donc, je me suis amuser à comparer la télé au web, en m'attachant à leur avenir propre.

Pour la télé, on peut s'appercevoir qu'on veut faire de la vidéo à la demande, lorsqu'on arrive sur une chaîne, on a l'émission que l'on veut, ou plus simplement, on veut regarder des émissions en différé (disque dur de la freebox ou de canal+...) Bref, on veut faire de la video on demand.

Pour le web maintenant, on s'aperçoit que c'est le cheminement inverse. Actuellement, l'utilisateur est acteur de son parcours à 100%, choisissant le média [1] auquel il veut accéder en cliquant sur les liens hypertextes. Mais cette tendance s'inverse, grâce notamment aux services web 2.0 qui sont de plus en plus utilisés.

Prenons l'exemple du RSS. Avant, pour lire un article, il fallait se rendre sur le site émetteur de cet article, cherché un peu, et enfin accéder à ce qu'on voulait vraiment lire (sans pour autant qu'on sache ce que l'on voulait lire au départ). Aujourd'hui, avec un agrégateur RSS, on choisit les sites (ou partie de site) que l'on veut lire, et le média considéré vient à nous, lorsque l'agrégateur actualise les flux...

Bon jusque là, ce ne sont que de simples observations. Imaginez maintenant, considérant ces 2 éléments, ce que pourrait devenir le web (et dans le même temps la télé) de demain.

Pourquoi la conjoncture des 2 ne serait-elle pas l'avenir du web ? Un savant mélange de Web 2.0 et de média fournis aux bons moments, aux bonnes personnes. Un genre de Podcast dédié à la fois au son, à la vidéo, aux informations textuelles, aux images (pour résumé, à tous types de média informatif ou lucratif) agrégé automatiquement aux bonnes personnes, sans qu'elles le choisissent intentionnelement. On pourrait imaginer un système basé sur les habitudes de l'ensemble des utilisateurs et leurs similiratés respectives (on se rappelle ici Pandora et ses recommendations de musiques). Ces calculs (on ne peut plus complexe) permettraient de fournir le média en adéquation totale avec l'utilisateur considéré.

Voilà, ma petite analyse personnelle de l'avenir du web (2.0 ?), ce que pourrait devenir un mélange entre télévision et internet. Je ne sais pas si j'ai été assez clair. Même pour moi, c'est flou dans ma tête. Il ne faut pas s'attacher aux moyens techniques qui permettraient d'y arriver, mais véritablement à l'idée d'un tel système.

Qu'en pensez-vous ? Des idées à ajouter ?

[1] média : je choisi le terme média pour prendre en compte ici tous les formats numériques que l'on peut transporter : textes, images, vidéos, musiques etc... J'aurai pu parler d'information, mais beaucoup (et moi le premier) aurait sans doute fait l'amalgame avec les informations du JT de 20h.

Etat du développement Web 2006/2007

Dans une étude récente publiée par SitePoint et Ektron, on voit qu'Ajax prend de plus en plus de place, et qu'il tendrai même à être plus utliser que Flash.

On peut y voir aussi que plus de la moitié valide la majeure partie de leur création, près de 40% utilisent DreamWeaver (Ouch...) 67% utilise le PHP, 26% ont un blog, etc...

Bref, consultez l'extrait gratuit en ligne, 25 pages de graphiques de ce style, pour savoir quelles sont les tendances...

Via le monde informatique

Kimsufi - Serveur dédié par OVH

KimSufiKimsufi est le dernier né de la gamme d'OVH, qui propose un serveur dédié pour 19,99€ HT/mois (23,91€ TTC/mois)

Et pour le prix, il y a déjà du bon :

  • Processeur : Intel Celeron 2.00 GHz
  • Architecture : 32/64 bits
  • Disque dur : 160 Go SATA
  • Mémoire vive : 256 Mo DDR
  • Connexion : 10 Mbps
  • Trafic inclus : Illimité
  • Nb d'adresses IP : 1 adresse

On regrettera tout de même le peu de RAM et le fait qu'il n'y ai qu'une adresse IP.

Mais bon, pour le prix, c'est déjà super intéressant. Bref, le bon compromis pour comencer dans l'aventure du serveur dédié je pense, d'où son nom : KimSufi