nyroBlog
Ban NyroBlog, by tsx
Image by tsx - ?

Tag: Pub


Review du DSC-N1, appareil photo numérique à écran tactile

Cela fait bientôt un an que j'ai fait l'acquision de mon DSC-N1, un appreil photo numérique de Sony à écran tactile.

DSC-N1

Au cours de mes nombreuses utilisations (déjà plus de 10 000 photos), j'ai pu me rendre compte de ses atouts, et des ses inconvénients. Commençons par ses inconvénients, pour finir par le meilleur.

  • L'écran est grand et donc se salit assez vite
  • Certains le trouveront peut-être un peu épais comparé à des extras plats
  • les cartes mémoires sont des Memory Stick Pro Duo : un peu plus cher que d'autres pour la même capacité.

et je crois que c'est tout.

L'appareil ne possède que 6 boutons :

  • le bouton On/Off
  • la mise au point/prise de vue
  • le zoom (avant ou arrière)
  • le mode de l'appareil (vidéo, photo ou visualisation)
  • le changement de l'affichage
  • le switch entre écran tactile ou non

Toutes les autres opérations se feront par le biais de l'écran tactile. Vous pouvez utiliser le stylet pour ça, ou bien vos doigts, les boutons étant prévus assez gros pour ne pas poser de problème. Lors de l'allumage, vous êtes prêt en quelques millièmes de seconds à prendre votre photo, dans les conditions que vous avez laisser lors de la dernière utilisation.

Une pression pour activer l'écran tactile et vous pouvez accéder à :

  • choix du mode de prise de vue : automatique, programmé, manuel, crépuscule, portrait crépusculaire, bougie, lent, paysage, plage, neige ou sport
  • réglage du flash : automatique, forcé, sans ou synchronisation lente
  • activation du timer (10 secondes uniquement)
  • activation du mode macro
  • réglage de la résolution : 8M, 8M en 3:2, 5M, 3M, 1M, VGA (e-mail) ou 16:9 (HDTV); en changeant, on sait directement combien de photos on pourra prendre avec la mémoirerestante : sur 1Go : 253 en 8M, 397 en 5M et 632 en 3M.
  • le menu, pour paramétrer tout le reste si besoin

Si le mode de prise de vue le permet, 2 nouveaux boutons peuvent apparaître :

  • réglage de la luminosité : de - 2 ev à 2 ev
  • réglage du temps d'ouverture et du diaragme : de 1ms à 30 secondes (remplace la luminosité en mode manuel uniquement)
  • réglage de la mise au point (cf plus bas)

Continuons dans les options de configuration accessible en allant dans le menu :

  • mode de mesure, utilisé pour faire la mise au point : multiple, centre ou point
  • balance des blancs : automatique, lumineux, nuageux, fluorescent, incandescent ou flash
  • iso : auto, 64, 100, 200, 400 ou 800
  • qualité : fin ou standard (jamais vraiment compris l'utilité de ce paramètre, à part économisé un peu de place et perdre en qualité peut-être...)
  • mode d'enregistrement : normal, rafale, multi-rafale ou plusieurs expositions (prendra 3 photos avec des paramétrages d'exposition différents). Les 2 derniers modes débloquent chacune une nouvelle option dans le menu, pour paramétrer l'intervale entre deux prise pour le premier ou le pas de de changement d'exposition pour le second.
  • Niveau du flash : fort, normal ou faible (il crashe bien fort, même en normal...)
  • Effet d'image : sans, sépia ou Noir & Blanc
  • Saturation : forte, normal ou faible
  • Contraste : fort, normal ou faible
  • Netteté (des contours) : forte, normal ou faible
  • Setup, qui permet de paramétrer l'appreil photo en général (anti-yeux rouge, formater la carte, réglage de l'heure, etc...)

DSC-N1

Après cette longue liste, exhaustive je crois, des paramétrages possible de l'appareil, certains se diront peut-être qu'il est difficile d'utilisation. Pas du tout ! Pour celui qui veut simplement prendre des photos, il peut rester en mode automatique, changer parfois pour un mode de prise de vue simple et ses photos seront très bien. Pour ma part, je n'utilise que le mode automatique quand les photos prises me conviennent ou je passe en mode manuel et je paramètre l'ouverture comme il me convient. Je n'ai jamais été trop friand de ce genre de mode, je rate peut-être certaines choses des fois...

Mais l'écran tactile, s'il ne sert qu'à paramétrer l'appareil, ce n'est pas vraiment intéressant. Détrompez-vous, je vous ai gardé le meilleur pour la fin. Souvenez-vous : réglage de la mise au point (cf plus bas). Eh oui, tout est dans ce petit bout de phrase. Comme sur tous les appareils, on peut bien sûr régler la mise au point automatiquement. Elle se fera sur une zone déterminée la plupart du temps comme étant celle d'intérêt, celle qui bouge. On peut aussi forcé au centre, ou bien induqer les distances : 50cm, 1m, 3m, 7m ou infini. Mais le plus intéressant est le choix manuel du point de mise au point, grâce à l'écran tactile. Sur un appareil reflex, on peut tourner l'objectif pour faire la mise au point exactement à l'endroit que l'on veut, rendant ainsi cet élément (et ceux qui se trouvent à la même distance) très net, et les autres complètement flous. Avec un appareil photo numérique compact, c'est tout simplement impossible de faire cela.

Avec cet appareil, il suffit de paramétrer la mise au point sur manuelle, et vous pouvez cliquer sur quasiement tout l'écran pour choisir votre zone d'intérêt. L'appareil cherche alors à faire la mise au point et trouve rapidement les bons paramètres et vous êtes alors prêt à photographier. C'est sans doute un peu flou cette histoire. Alors j'ai pris ces 3 photos en ne changenant que le point de mise au point, sans bouger l'appareil.

Plage Zoom 1
Plage Zoom 2
Plage Zoom 3
(cliquez sur les images pour les voir en grand, environ 3Mo chacune)

Vous avez compris en quoi l'écran tactile est très intéressant, et devient indipsensable quand on veut avoir un compact dans sa poche tout en gardant la possibilité de faire des photos exactement comme on veut ?

Pour finir, un petit mot sur la visualisation des photos. Le grand écran de l'appareil permet déjà une très bonne visibilité des photos. En plus de ça, vous pouvez décider de regarder vos photos en mosaïque pour trouver rapidement celel qui vous intéresse avec 2 niveaux de zoom. Un petit éditeur d'image a été ajouté pour dessiner dessus avec le stylet, ajouter des masques rigolo. Just for fun. Le dernier élément de cet appareil photo que je vous ferai découvrir : le Slideshow. Il vous permet tout simplement de monter vos photos avec des effets de transitions de différentes sortes (fade in/fade out, mosaïque, carré, etc) avec une petite musique de fond. 4 type de slisedhow sont disponibles, avec chacun une musique d'attribué. Vous pouvez réuploader vos propres musiques si vous le voulez. Et avec le cable fourni, vous pouvez brancher directement sur une télé.

DSC-N1

Voilà, un long article que je voulais écrire depuis longtemps pour ce fabuleux appareil.

A noter que lorsque je l'ai acheté, le DSC-N2 sortait tout juste. Je pense que c'est le même avec un peu plus de paramétrage, et une résolution maxi de 10MégaPixels...

Sortie du [Frigo] N°4

[Frigo] N?4Le [Frigo] N°4 vient de sortir.


Au programme :
Devenir infographiste : un maître mot, l'imagination !
Cet été, détendez-vous : cinéma, musique, jeux vidéo
Mathieu Collé : Cap sur les gobelins
Télévision HD : Le futur est déjà là
Les Flux RSS (le petit article dont je vous avais parlé)
Et plein d'autres choses...

Bonne lecture






Interview d'un joueur de Travian

TravianJe vous avais déjà parlé de Travian.
Voici aujourd'hui l'interview de l'ami qui m'en a parlé, et qui y joue toujours.

Pour commencer, peux-tu décrire rapidement Travian : quel est le but du jeu, comment on y joue, qu'est-ce qu'on peut y faire ?
Travian est un jeu de stratégie de guerre au temps des Romains, Gaulois et Germains. Le but est de faire gagner ton alliance en réunissant des Artefacts, et en construisant une Merveille. Le jeu est un peu semblable à Age Of Empires : on développe ses villages (ressources, armurerie, caserne, écurie...) pour ensuite coloniser ou conquérir un autre village...

Tu es inscrit à Travian depuis plus de 6 mois maintenant. Comment as-tu découvert ce jeu en ligne, et qu'est-ce qui t'a plus ?
C’est un collègue qui m’en a parlé. Le soir même je suis aller sur le site pour voir ce que c’était, je me suis inscrit, et depuis j’ai pas décroché... Ce qui m’as plus, c’est que l’on monte tranquillement ses villages et que l’on guerroie contres ses voisins touts en s’alliant à d’autres... Et le tout accessible 24h/24h. Le site est également très bien conçu et très attractif.

Quels sont les différences entre Romains, Germains et Gaulois ? Lequel conseillerais-tu à quelqu'un qui veut débuter et pourquoi ?
Chaque tribu a ses avantages. Les Germains sont plutôt offensifs, les gaulois défensifs et les Romains polyvalents. Sachant bien sûr que l’on peut être très offensif avec un peuple gaulois, mais ça demandera sûrement plus de ressources que pour se faire une armée aussi efficace qu’avec des Germains.
Pour ceux qui commencent, on préconise souvent les Romains qui sont justement très polyvalents et qui permettent la construction simultanée de ressources et bâtiments... Cependant j’ai commencé avec les Gaulois (pour leur coté pacifique) et je suis actuellement dans les 75 meilleurs de mon serveur (plus de 10 000 au départ...)

As-tu quelques petites astuces qui ne sont pas forcément évidentes et qui peuvent être utiles aux joueurs ? Des conseils ou suggestions pour les (futurs) joueurs ?
Rester collé a son ordi !!! Non le seul conseil que je peux donner c’est de penser à se faire de bonnes relations avec certains joueurs, il ne faut pas essayer de se battre avec tout le monde ! Il faut savoir faire des concessions a certains moments, qui pourront se révéler très judicieuses par la suite ! Mais attention ne cédez pas toujours au chantage, gardez un peu d’humilité !
Dernier conseil : Le niveau de population ne montre pas toujours le niveau du joueur. J'ai eut souvent plus de difficulté à prendre un village à un joueur pourtant plus faible que moi en population, qu'a un joueur plus fort que moi...

Comment se passe le jeu en guilde (équipe) ?
Une fois recruté par une alliance, ou la tienne de créée, tu évolues donc au côté d’alliés. Avec cette alliance, il se crée souvent un forum qui permet de communiquer plus facilement. Se finalise également des Pactes Totaux, ou De Non agression avec d’autres alliance. Il ne faut pas oublier que dans Travian, ce n’est pas un joueur, mais une alliance qui gagne. Il faut savoir aider ses amis aussi bien au niveau offensif que défensif. Le but étant de faire de ton alliance une dominatrice du serveur, avant l’arrivée des Artefacts sur le serveur.

Tu m'a parlé récemment de la version 3 de Travian. Quelles sont les nouveautés qui y sont apportées ? Quelle est la place de la partie payante du jeu ?
La version 3 a amené plusieurs changements. D’un point de vue graphique en premier lieu, mais surtout d’un point de vue du jeu en lui même. De nouvelles fonctionnalités ont été apporté aux peuples, de nouveaux bâtiments (manoir du héros, place de tournoi, pièges,...).
Cependant dans l’ancienne version, ceux qui optaient pour Travian plus (version payante) avait surtout des avantages au niveau des outils pour préparer les attaques, repérer les joueurs... Alors que maintenant les options payantes offres de vrais avantages sur le jeu (bonus de productivité, de ressources, bonus d’attaques ou de défense,...), bienvenue au No-Life !!!

Connais-tu des équivalents à Travian ? Si oui, quels sont les avantages et inconvénients de chacun ?
J’ai déjà entendu parler de O-Game, mais je ne peux pas te dire grand-chose a son sujet, le mieux est d’aller y jeté un coup d’œil.

Merci pour tes réponses.

WikiJournal est en ligne

Wiki JournalSur certains projets, on s'investit tellement qu'on a envie qu'ils marchent.
Bien sûr, on passe par des phases de doutes, on ne sait pas trop si ça va marcher, on ne sait plus. Mais on fait quand même.

Ce projet est une commande de La Communication Directe, qui m'a trouvé sur google au mois de décembre dernier. Il m'a fourni un cahier des charges que j'ai lu et annoté pendant un week-end à Lyon. Retour sur Besançon pour lui faire un devis. J'étais en concurrence avec 2 autres entreprises (pas des freelance) : j'étais plus cher et plus long. J'ai eu le contrat car j'avais donné la sensation de maîtriser plus ses attentes que les autres. En effet, je travaillais déjà (et je travaille toujours) sur la refonte d'un site du même genre.

Parlons un peu du projet à proprement parlé : WikiJournal est un site national désireux d'être proche de vous. Pour cela, tous les contenus sont localisés par régions, départements et 'pays'; on peut consulter le site au niveau national ou bien au niveau de chaque région. C'est la vision du client. Dans ce journal, on y trouve des articles présentant les régions, ce qu'on peut y faire, etc... Il y a aussi des petites annonces gratuites pour vendre ou acheter ce que vous voulez, un agenda local pur annoncer vos manifestations ou trouver de quoi faire ce week-end et un annuaire professionnel pour trouver votre plombier.

Dans chaque partie, vous pouvez soit consulter les ajouts effectués par les utilisateurs par catégories et/ou par localisations, mais aussi en ajouter par des formulaires qui sont à la fois simples, concis et faciles d'utilisation. Tous les ajouts et modifications doivent être validés pour apparaître sur le site.
Pour ce faire, le client dispose d'une administration protégée, dont j'ai fait le graphisme depuis un design récupéré sur OSW. Voici le résultat :
Administration WikiJournal
Ici pour les petites annonces. Evidemment, il n'y en a pas beaucoup, le site vient tout juste d'être lancé.
Comme à mon habitude, j'utilise TinyMCE (que j'affectionne particulièrement) dans l'administration pour gérer des pages fixes du site, ou le contenu des articles.

Il y a beaucoup d'Ajax dans le site. Par exemple, pour recharger les liste déroulantes lorsqu'on sélectionne une nouvelle localisation. Ce n'est pas la première fois que j'en fait, mais c'est le premier projet où il y en a autant.

Un gros travail a été fait pour optimiser le référencement. Si vous regarder les URLS des pages de résultats, vous verrez par exemple ceci :
http://www.wikijournal.fr/articles,r11,Midi_Pyrenees.html
http://www.wikijournal.fr/articles,r16,Provence_Alpes_Cote_d_Azur.html
On ne sait pas encore trop ce que va donner cet URL Rewriting, mais c'est toujours plus beau que des paramétres passé en GET. Bien sûr, un travail similaire a été fait sur les titres des pages, qui reprennent à peu près le même principe.

De plus, tous les formulaires d'ajout de données (ou de contact) utilise un captcha fait maison pour éviter tout pourrisage par des robots malveillant. En voici un exemple :
Captcha

Et où gagne-t-il de l'argent ?
Il mise tout sur 2 choses :

  • Les Google Ads qui sont présentes un peu partout, plus ou moins dominantes. Personnelement, je les trouve pas vraiment envahissante.
  • Les bandeaux publicitaires, qu'il n'est pas encore possible d'acheter; ce sera possible un peu plus tard, quand le site aura grandi. Lorsqu'on achète un bandeau, la personne désirant affichée sa pub pourra sélectionné la partie du site, la catégorie de la partie, mais aussi la localisation où il veut afficher sa pub. Ainsi, il peut cibler ces affichages et avoir un retour sur les clics plus intéressants

J'ai aussi mis en place PhpMyVisites pour qu'il puisse suivre ses visite au jour le jour. Il commence déjà à regarder quelles recherches tapent les visiteurs qui arrivent son site, et à le paramétrer pour ne pas se prendre en compte dans les stats. Cet outil est vraiment adaptéà n'importe qui !

BjayDev, 1 collègue développeur PHP

BjayDevLorsque j'étais en SRC, j'ai connu plein de gens avec qui j'ai toujours gardé contact.

Parmi eux, il y a JB, ou Bjay pour le net, qui est aussi développeur PHP indépendant.

Il vient de mettre en ligne une nouvelle mouture de son site, que je vous laisse découvrir.

J'aime particulièrement son logo à la "dreamweaver" (même si je n'aime pas ce logiciel) et le mélange du bleu et du vert qui apporte un peu de fraîcheur et de gaieté alors que le printemps arrive à peine.